:: Fosterhampton :: Basse-ville :: Centre commercial Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Dress like you're already famous ▬ [ft. Amandine]

avatar
Messages : 23
Age : 20
Multi-comptes : Lysandre S. Chevalier

Feuille de personnage
Orientation : Demisexuelle - Panromantique
Situation: Célibataire
Groupe: Lord & Lady
Lord & Lady
Voir le profil de l'utilisateur




Louve Crawford
Lord & Lady
Mar 11 Juil - 18:04
◄► DRESS LIKE YOU'RE ALREADY FAMOUS ◄►
I want a girl with a mind like a diamond
I want a girl who knows what's best
I want a girl with shoes that cut
And eyes that burn like cigarettes
I want a girl with the right allocations
Who's fast, thorough, and sharp as a tack
She's playing with her jewelry
She's putting up her hair
She's touring the facilities
And picking up slack
I want a girl with a short skirt and a long jacket.
Il arrive souvent que des choses se produisent sans prévenir, dans la vie. Positive ou négative, l’existence reste régie par des données purement aléatoires. Dans tes variables à toi, on peut compter Jenny, la découverte du théâtre … Et Amandine.
Te voilà actuellement entre le palais Blenheim et les rues commerçante de Fosterhampton, en train de trottiner d’un pas soutenue pour espérer arriver à l’heure au rendez-vous fixé par la brune. Tu peux toujours rêver. Pas que tu aies un problème particulier avec la ponctualité, ou avec l’idée d’une sortie … Mais il t’avait fallu un bout de temps pour te préparer pour celle-ci en tout cas. D’abord parce qu’avec les goûts exigeants de mademoiselle, il n’est même pas question de venir habillée comme un sac, même si le but est justement de te trouver des vêtements plus portables (un concept universellement reconnu, que ta mère approuverait largement, mais qui ne te paraît pas plus logique pour autant). Ensuite parce qu’à ce sujet, tu ne vois pas en quoi tes vêtements posent un problèmes, d’où la difficultés de savoir où faire un effort pour satisfaire la Lancel. Enfin parce que … Well … Disons que ta motivation à l’idée de passer l’après-midi dans les magasins n’est pas nécessairement très très élevé.
En soi tu apprécies Amandine. Pas que tu la connaisse par coeur ou depuis des années, pas que tu te sois complètement ouverte à elle, mais tu l’aimes bien. Malgré ses airs grognons, son franc-parler qui a parfois tendance à heurter ta susceptibilité et ses faux-airs de diva qui auraient bien pu te faire la classer dans le lot de ces bourgeoises agaçante -ironique lorsqu’on connaît ton statut ma jolie- il y a quelque chose en plus chez elle qui fais que … Tu la sens bien au final. Alors si elle t’avait proposé un verre, une balade, un ciné, tu aurais été ravie d’accepter.
… Enfin, tu n’es même pas sûr d’avoir eu le choix de venir ou non pour le coup. Eh, qui sait, accompagné par Am’ plutôt que par ta mère ou Lana, peut-être que tu te découvriras une affection pour le shopping …. As if.

Lorsque tu finis par arriver, ta voix est essoufflée et tu lances un demi-sourire, gêné, à la demoiselle.

▬ Désolée …



_________________
Je suis pretty grace à Lilas && Pav ♥
Louve déclame en #126532.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 29
Age : 27
Multi-comptes : Aethel, Benji & Faith
Strangers
Dim 16 Juil - 17:41

Dress; XXX
Shoes; XXX
Hairstyle; XXX
Handbag; XXX
Make-up : XXX & XXX

Elle attendait, patiemment, à l’entrée du Centre Commercial Fosterhampton. Bien, Louve avait déjà quelques minutes de retard. Amandine fronça les sourcils ; elle avait une sainte horreur des retardataires, quel qu’ils soient. De son point de vue, elle estimait qu’elle faisait énormément d’efforts pour bien se tenir et arrivée pile à l’heure demandée – voir un petit peu en avance lorsqu’elle n’était pas sûre d’elle. Alors pourquoi nul ne savait lui rendre la pareille ? Elle serra les dents, sans trop en faire non plus pour ne pas ruiner son rouge à lèvres aux tons corails. Bien bien, elle avait donc tout le temps de songer à sa contre-attaque. Car oui, pareil comportement ne saurait rester impuni.

Elle vit la demoiselle tant attendu arriver finalement essoufflée. Amandine ne fit même pas l’effort de se montrer faussement compatissante. « Je rêve ? » Et elle l’a détailla des pieds à la tête. « Ta tenue est tout juste sortable et tu n’es même pas maquillée. Avec ton retard, j’aurais pensé que tu avais mis un peu plus de bonne volonté à l’exercice. » Une main passée sur la tresse qu’elle s’était faite le matin même et elle tourna les talons, royale. « Bien bien, nous allons commencer, donc. Dans un premier temps, la lingerie. C’est sans doute ce que nous avons besoin de sélectionner le plus attentivement car autant il est possible de compenser niveau tenue avec des assemblages de couleurs, autant la lingerie est une étape clef de tout shopping qui se respecte. »

Ses talons couleur bois claquèrent sur le sol du centre. Aucun doute possible, Amandine Lancel venait d’arriver dans son élément naturel.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 23
Age : 20
Multi-comptes : Lysandre S. Chevalier

Feuille de personnage
Orientation : Demisexuelle - Panromantique
Situation: Célibataire
Groupe: Lord & Lady
Lord & Lady
Voir le profil de l'utilisateur




Louve Crawford
Lord & Lady
Lun 17 Juil - 15:23
◄► DRESS LIKE YOU'RE ALREADY FAMOUS ◄►
I want a girl with a mind like a diamond
I want a girl who knows what's best
I want a girl with shoes that cut
And eyes that burn like cigarettes
I want a girl with the right allocations
Who's fast, thorough, and sharp as a tack
She's playing with her jewelry
She's putting up her hair
She's touring the facilities
And picking up slack
I want a girl with a short skirt and a long jacket.
Cringing.
Oui, bon, soyons honnête : non, tu ne t’attendais pas à un accueil tout sourire ou même à ce que ton retard passe inaperçu. Ceci dit, les commentaires d’Amandine restent de petites piques qui se plantent tout droit dans ton égo et te font déglutir, fort, pour ne pas tourner les talons et repartir aussi sec dans ta chambre ou personne ne viendra critiquer jusqu’à ton choix de sous-vêtements. Tu sais, cependant, que le but de la jeune femme n’est pas de t’enfoncer, pas vraiment, pas avec les efforts qu’elle met pour te faire comprendre que tu es une jolie fleur qui ne demande qu’à être mise en valeur. Tu n’es pas certaine d’approuver entièrement l’idée, mais tu apprécies son point de vue tout du moins. Sans compter que tu es consciente qu’au fond, la Lancel sait se montrer fort sympa … Quand il n’est pas question de shopping tout du moins.

Un mouvement de tête pour signifier que tu as compris et tu lui emboîtes le pas. Pas besoin d’être particulièrement doué pour savoir que la brune est ici chez elle, à la voir se déplacer dans le centre commercial comme si elle connaissait chaque allée comme sa poche … Ce qui est certainement le cas, en y repensant. Ceci dit, tu sens l’appréhension monter un peu en réfléchissant à votre objectif ; les vêtements, tu peux supporter, tu as eu l’habitude d’être traîné dans les enseignes de luxe par ta mère et ta soeur depuis ton enfance après tout. Mais. Ta lingerie ? Lana a bien tenté une ou deux fois de t’initier à l’art obscure des sous-vêtements de luxe, mais … Hm, non. Qu’on se le dise, entre confort et apparence, ton choix à très vite été fait sur ce point : après tout, qui cela peut-il bien déranger à part toi ? Et un potentiel partenaire qui, s’il n’est pas capable de passer au dessus de ton choix sur ce point, ira se faire voir ailleurs. Ta voix s’élève alors, hésitante, au bout de quelques *clacclac* des talons de ta modeuse auto-proclamée.

▬ Qu’est-ce que tu entends par “sélection attentive de lingerie”, exactement ?



Quelque chose te dis que si l’absence de maquillage et tes vêtements l’ont déjà fait râler, tu n’as pas fini d’entendre parler de cette partie de tes choix shopping …

_________________
Je suis pretty grace à Lilas && Pav ♥
Louve déclame en #126532.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 29
Age : 27
Multi-comptes : Aethel, Benji & Faith
Strangers
Mer 16 Aoû - 20:53
Ses yeux paraissant être acérés comme des lames de rasoir voguaient prestement d’une vitrine à une autre sans prendre réellement le temps d’admirer ce qui était contenu derrière les vitres en question. Elle n’était pas là pour faire du lèche-vitrine – tout du moins, pas dans le sens ‘relax’ du terme – mais pour rattraper des faux raccords vestimentaire vu chez sa protégée proclamée par ses propres soins à elle. Nul doute qu’Amandine ne se laisserait marcher sur les pieds pour rien au monde et certainement pas aujourd’hui.

Elle leva les yeux au plafond en entendant la question de la demoiselle qui l’escortait. « Non mais franchement où as-tu reçu ton éducation ? Saches une chose, Louve, une femme est seule maîtresse de son corps et de ses charmes. Si tu décides de t’offrir à une tierce personne, sois sûre de lui faire comprendre que la décision vient de toi et toi seule. Hors, pour se faire, il est essentiel – sinon vital – d’avoir un ensemble de lingerie assorti à ce moment-là. Et il ne faut jamais omettre également que ce genre de chose peut arriver à tout moment. Se préparer à l’avance à l’art de l’amour est au moins aussi complexe que celui de la guerre. Ne jamais relâcher son attention, jamais. »

Elle espérait avoir été claire, cette fois-ci. Il eut été dommage que la nécessité d’être explicite fut invoquée mais bon, rien ne se passait comme il le fallait, point final. Et enfin, une boutique attira son regard plus d’une demi-seconde. Se retournant vers Louve, Amandine pointa du doigt l’enseigne juste derrière elle : « Nous y voici. Tu trouveras forcément de quoi mettre en valeur tes atours naturels, ici. Ils ont de tout et leurs manufactures peuvent faire tourner la tête de plus d’un homme… Et d’une femme. Tu peux me croire, j’ai testé avant de dire ce genre de chose. » Comme si son avis faisait office de sigle de qualité.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 23
Age : 20
Multi-comptes : Lysandre S. Chevalier

Feuille de personnage
Orientation : Demisexuelle - Panromantique
Situation: Célibataire
Groupe: Lord & Lady
Lord & Lady
Voir le profil de l'utilisateur




Louve Crawford
Lord & Lady
Jeu 21 Sep - 16:27
◄► DRESS LIKE YOU'RE ALREADY FAMOUS ◄►
I want a girl with a mind like a diamond
I want a girl who knows what's best
I want a girl with shoes that cut
And eyes that burn like cigarettes
I want a girl with the right allocations
Who's fast, thorough, and sharp as a tack
She's playing with her jewelry
She's putting up her hair
She's touring the facilities
And picking up slack
I want a girl with a short skirt and a long jacket.
Le bruit de tes pas est rapide, couvert par le son des talons d’Amandine qui -tu pourrais jurer que tu n’exagères en rien- semble courir devant toi. Tu écoutes la voix de la demoiselle déclamer l’intérêt d’une lingerie digne de ce nom et esquisse une grimace qui devrait passer inaperçue, les yeux de cette dernière ne lâchant pas les vitrines. Ou tout du moins tu l’espères.
Soyons bien clairs, tu n’as rien contre l’idée de te faire belle. Tu n’as rien contre les beaux vêtements, rien contre la belle lingerie. Tu as juste beaucoup de mal avec le shopping et l’idée qu’un bel apparat soit la méthode pour se faire bien voir. Et surtout, surtout … Personne ne te vois en sous-vêtements. L’idée d’argumenter avec elle sur l’intérêt des sous-vêtements dans une relation t’effleure bien l’esprit, mais lorsque celle-ci se retourne vers toi, pointant du doigt une enseigne avec toute l’autorité dont elle sait faire preuve … Tu remballes ton discours aussi vite. Ce qui ne t’empêche pas de penser que tu aimes autant trouver quelqu’un qui t’acceptera même avec une lingerie dépareillée mais eh !  Rien ne sert de rajouter à cette après-midi la mauvaise humeur d’une Amandine encore plus contrariée, pas vrai ?

C’est en jouant nerveusement avec ton atebas que tu entres enfin dans le lieu désignée par la brune. Tu espères de tout ton être que les vendeuses restent sagement où elles sont alors que tu avances dans les rayons : tu ne supporteras pas d’avoir les conseils de quelqu’un qui tient absolument à te vendre son ensemble le plus cher en plus des 15000 conseils d’Amandine, non. Parce que tu sais pertinemment comment ça va se passer : tu vas t’approcher des sous-vêtements les plus simples du monde, te les faire piquer par la demoiselle qui va les reposer pour t’en coller vingt autres dans les mains qui seront certes extrêmement beaux, mais qui ne sortent pas moins de ta zone de confort pour autant.
Bien. Autant commencer de toute manière. Et pour une fois tu réfléchis à ce que tu peux tenter d’approcher sans risque que ça ne retourne aussitôt dans son rayon. Pas de blanc, pas de coton uni “ennuyeux”. Allez, peut être que vous arriverez à un compromis sympa après tout … Ca ne te fera pas de mal de mettre un peu de renouveau dans ta garde robe, pas vrai ?

▬ Qu’est-ce que tu me conseilles alors ?


Les mots fatidiques ont été prononcés, plus de retour arrière possible. Tu espères au moins que cette initiative permettra à la jeune femme de retrouver la bonne humeur qui l'accompagne généralement au mot "shopping". Quitte à te faire rhabiller, autant que ça ne se fasse pas dans une ambiance de mort.

_________________
Je suis pretty grace à Lilas && Pav ♥
Louve déclame en #126532.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 29
Age : 27
Multi-comptes : Aethel, Benji & Faith
Strangers
Dim 1 Oct - 19:56
La voici Reine dans son antre de satin et de soie ; la voici Impératrice du goût qu’elle estime être le mieux pour séduire et se mettre en valeur ; la voici montre qu’il ne vaut mieux pas contrarier, perdu dans des observations d’ensembles chic et parfois –très – légers. Amandine ne fait pas attention à la chanson qui passe dans les enceintes de cette boutique de lingerie, bien que You Spin Me Round de Dead or Alive se prête presque parfaitement à l’exercice qu’elle est en train d’exécuter. Pour elle, un peu, mais avant tout pour l’élève qu’elle s’est auto-trouvé. Pauvre petite Louve, piégée de ces griffes tendres mais ô combien exigeantes.

Soudain, son œil tic, ses reins frémissent. Elle a trouvé une perle parmi ces immondis de tissus et autres cajoleries. Un sourire satisfait se dessine sur ses lèvres maquillées tandis qu’elle cherche la taille approximative de sa protégée de force – elle avait longuement observé la jeune femme afin de savoir ce qu’il en était de ses mensurations. Enfin, de manière purement subjective. Mais Amandine se trompait rarement dans ce genre de cas alors elle avait une confiance aveugle en elle et en sa faculté de discernement physique.

Attrapant Louve par le bras, elle la dirigea immédiatement vers une cabine d’essayage. Malheur ! Une autre vilaine dondon menaçait de prendre cette place si nécessaire au bon déroulement de cette séance de shopping. Ni une ni deux, Amandine presse le pas le jette presque – pour ne pas dire balance – la jeune femme dans la cabine, une seconde avant l’arrivée de la concurrente. La française regarde cette femme-là avec un certain dédain purement d’Outre-Manche, se sachant dans ses bons droits et aimant à le clamer haut et fort ; même de manière non verbale. Mais bref, l’essentiel n’était point ici. Au contraire.

Se massant les épaules, la française tend à Louve un ensemble de lingerie noir qu’il lui faut absolument essayer. « Tiens, essaie déjà celui-là. S’il te va, j’irais en chercher d’autre. Je dois avoir une idée précise de ta taille pour pouvoir bien faire. » Elle referme ensuite le lourd rideau de velours et se poste, comme gardienne improvisée, devant le long pan suscité. « Et si tu as un truc à dire tu peux me parler depuis la cabine. » Amandine, bien que têtue, n’était jamais avare de communication après tout.

L'ensemble!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 23
Age : 20
Multi-comptes : Lysandre S. Chevalier

Feuille de personnage
Orientation : Demisexuelle - Panromantique
Situation: Célibataire
Groupe: Lord & Lady
Lord & Lady
Voir le profil de l'utilisateur




Louve Crawford
Lord & Lady
Mar 10 Oct - 10:24
◄► DRESS LIKE YOU'RE ALREADY FAMOUS ◄►
I want a girl with a mind like a diamond
I want a girl who knows what's best
I want a girl with shoes that cut
And eyes that burn like cigarettes
I want a girl with the right allocations
Who's fast, thorough, and sharp as a tack
She's playing with her jewelry
She's putting up her hair
She's touring the facilities
And picking up slack
I want a girl with a short skirt and a long jacket.
Après avoir laissé ton sort entre les mains expertes de la demoiselle, te voilà marionnette au bon vouloir d’Amandine, debout dans les rayons, à essayer de suivre le regard de cette dernière pour savoir ce qu’elle compte te faire porter. Et autant dire que tu as grimacé plus d’une fois lorsque ton regard tombait sur des pièces beaucoup trop légère à ton goût. Enfin concrètement tu ne peux plus rien y faire, la brune est visiblement bien décidée à re-remplir ton tiroir à sous vêtements et … well, tu n’as pas la force de t’y opposer.

Mais que diable allais-tu faire dans cette galère ?
Enfin la française se décide et farfouille dans un rayon pour attraper un ensemble auquel tu as à peine le temps de jeter un oeil avant qu’elle ne t’attrape par le bras et t’entraîne à sa suite vers les cabines d’essayage. Avant de te précipiter dans l’une d’elle avant qu’une femme ne puisse y entrer. Tu lances un “désolé” sincère à celle qui semble visiblement prendre le rôle de dommage collatéral, tandis que tu trébuches à moitié en entrant dans la cabine. Bon. Au moins tu n’as pas fini par terre. Pour l’instant.
En moins de temps qu’il n’en faut pour le dire, tu te retrouves avec un ensemble dans les mains, le rideau de la cabine fermé devant tes yeux, et Amandine visiblement postée derrière à t’expliquer le pourquoi du comment du déroulement de ces essayages. Alors tu jettes un oeil à ce qui se trouve sur le cintre.

L’ensemble est joli, il n’y a pas à dire. Pas que tu en doutais rééllement, tu n’as jamais remis en cause les goûts de la Lancel qui sait très visiblement de quoi elle parle. Non, ce dont tu es loin d’être certaine, c’est ta capacité à porter les vêtements que cette dernière chérie tant sans avoir l’air, au choix, d’une enfant qui à piqué les fringues de sa mère ou d’une jeune femme beaucoup, beaucoup trop guindée. Ce qui plairait certainement à tes parents, mais tu as abandonné l’idée de ressembler à Lady Crawford au même moment que lorsque tu as décidé de te lancer dans le théâtre au détriment de l’effet de ce genre d’emplois instables sur le nom de ta famille.
Il te faut quelque minutes pour te décider, mais tu finis par te dévêtir pour enfiler le tissus délicats des sous-vêtements choisis. Et quelques minutes de plus te sont nécessaires avant de jeter un oeil au miroir.


▬ C’est pas mal.

 

Ta voix est hésitante, tu ne sais pas dans quelle situation tu sortirais cet ensemble du placard, mais tu dois admettre que c’est beau. Il te prendrait presque l’envie d’être assez sûre de toi pour savoir porter ce qu’Amandine te montre sans avoir cette petite voix qui te dis que ça ne te vas pas, que c’est trop. Ou trop peu. En l’occurence tu n’es vraiment pas sûre.

▬ Je pense que la taille doit être bonne. Comment tu fais pour être juste rien qu'à l’observation exactement ? Tu t’entraîne, ou …



Ton sourire s’entend dans ta voix. Finalement ce n’est pas si difficile que ça. Peut être bien que tu pourrais t’amuser aussi dans cette histoire.

_________________
Je suis pretty grace à Lilas && Pav ♥
Louve déclame en #126532.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 29
Age : 27
Multi-comptes : Aethel, Benji & Faith
Strangers
Dim 29 Oct - 16:44
Fière d’elle et absolument pas impressionnée par la vieille dondon qui venait de repartir en râlant dans sa barbe, Amandine attendait, patiemment, que sa disciple – qu’elle avait auto-nommé de la sorte – enfile l’ensemble noir qu’elle avait décidé qu’elle essaierait, dos au rideau de la cabine ; pareille à un Cerbère protégeant les abysses mortelles des Enfers grecs. En clair, elle était parfaitement dans son élément.

Aussi, lorsqu’elle entendit les paroles de la jeune Crawford, Amandine ne s’embarrassa pas davantage de gêne et pénétra dans la cabine sans y être invitée – après tout, sa disciple n’avait rien à lui cacher, pas vrai ? Là, songeuse, elle plissa les yeux avant de réfléchir à la situation. « Pour te répondre, je fais ce genre d’emplettes depuis que j’ai l’âge de me servir d’une carte bleue, soit un peu plus de vingt ans, maintenant. » Sauf qu’avant, c’était papa et maman qui payaient, même si cela ne changeait pas grand-chose à son comportement au cœur d’une boutique de lingerie pour autant. « Laisse-moi vérifier un peu tout de même. »

Venant poser ses mains sous la poitrine de Louve, Amandine rehaussa sans prévenir les seins de la jeune fille afin de voir sur le tissu suivait bien les mouvements. Satisfaite de ce qu’elle voyait, puisque c’était apparemment le cas, la française relâcha sa prise. « Pas la peine de rougir, il te va très bien. Je vais aller t’en chercher d’autres dans les mêmes tailles. Une préférence pour la couleur ? Laquelle tu préfères ? » Elle pouvait bien laisser un peu de choix à l’anglaise, après tout cette dernière était particulièrement docile et arrangeante. Il était important qu’un retour des choses équitables soit opéré. C’était, après tout, la base de toute relation productive, et ce, quelle que soit la nature de ladite relation.
Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Palais de Blenheim :: Fosterhampton :: Basse-ville :: Centre commercial-