:: Fosterhampton :: Basse-ville :: Centre commercial Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Celui qui a dit que l’argent ne faisait pas le bonheur ne savait pas où faire du shopping ► ft. Am' & Tim

avatar
Messages : 16
Age : 19
Multi-comptes : Louve Crawford

Feuille de personnage
Orientation : Pan
Situation: Célibataire
Groupe: Outrageous
Outrageous
Mar 18 Juil - 15:54
CHEVALIER Lysandre & LANCEL Amandine & CRAWLEY TimFem day
Shopping is my cardio

Il est 10h00 quand tu te réveilles ce matin, tes iris bleus venant fixer le plafond pendant quelques minutes, ton regard reflétant ton état pensif post-éveil. C’est un rituel : tu réfléchis aux rêves que tu as pu faire, tu prends le temps de t’interroger sur ta façon dont tu t’identifie de bon matin puis tu établis ton planning de la journée. Tu restes bien 5-10 minutes ainsi, en silence, les yeux dans le vague. Un état que seul tes colocataires et les plus proches ont pu observer, il faut dire, et qui contraste terriblement avec ton côté pile électrique de tous les jours.

Et puis soudainement, tu te redresses dans ton lit, l’air ébahi du temps qu’il t’as fallu pour réaliser la période actuelle. Oh dear, comment as-tu pu t’interroger sur ce que tu allais faire aujourd’hui alors qu’on est en plein dans les soldes ?
S.O.L.D.E.S.
Quel doux son à tes oreilles de diva, Lysandre. Tu ne nieras pas ton addiction au shopping - ton porte monnaie aimant beaucoup trop te rappeler à l’ordre si jamais tu t’y tentes- ni le fait que tu n’aies jamais vraiment rien fait pour y remédier. “Le seul moyen de se délivrer d’une tentation, c'est d'y céder.” Oscar Wilde est ton ami, tu l’aimes et tu l’approuves. D’où ta décision bien pensée de mettre en application ses conseils dès aujourd’hui. Il serait dommages de perdre du temps, à ruminer la tentation en question, eh !

Quelques secondes plus tard, te voilà donc en direction de la douche, sifflotant en avançant, pour en ressortir une bonne demi-heure plus tard. Habillée, maquillée, coiffée ; un dernier regard au miroir te confirme ce que tu pensais : tu es à tomber. Tu attrapes ton téléphone sur ta table de nuit et tapote rapidement un message, court, clair et concis.
14h00 au centre commercial ?
Tu ne précises pas pourquoi, tu sais très bien que tes interlocuteurs auront très bien saisi l’idée. Après tout, ce n’est pas la première fois que ce genre de sortie est programmée, quoi que tu sois quasiment certaine que l’initiative vienne généralement d’Amandine. En même temps, la jeune femme semble avoir décidé de vous considérez, Tim et toi, comme de digne héritier/es de son sens inné du bon goût. Loin de toi l’idée de t’en offusquer : Am’ s’habille bien, Am’ pue la classe, Am’ est carrément bonne. En toute objectivité, bien sûr.

Tu n’attends pas de réponse pour sortir de ta chambre, le son de tes talons claquant sur le sol t’attirant un sourire en coin des plus confiant. Tu te sens terriblement féminine en cet instant, et les regards que provoque le bruit de tes pas conforte ton égo de manière très agréable. Telle que tu es partie, le chemin jusqu’au centre se fera dans la meilleure des humeurs, la tête haute et le pas fier, alors que tu jettes des regards régulier à ton reflet dans les vitrines. Narcissisme bien dosé qui permet de booster ta confiance. Et faire taire la part de toi qui te reproche de porter ces vêtements et de te sentir femme. Galerie commerciale : un arrêt, tu repositionnes ton sac sur ton bras et glisse une main dans tes courtes mèches. Shopping te voilà.

Hair ; x
Outfit ; x
Shoes ; x
Makeup ; x


_________________

Awesome kit by Benou ♥️
Lys fait du bruit en #8A2147
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 281
Age : 20
Multi-comptes : Huan - Cody

Feuille de personnage
Orientation : ♂ & ♀ mais shhhh
Situation: Célibataire
Groupe: Outragorgeous ( ͡° ͜ʖ ͡°)
Outrageous
Voir le profil de l'utilisateur




Tim Crawley
Outrageous
Mer 19 Juil - 20:02
Dix heures, c'est l'heure à laquelle Tim rentre de son jogging matinal n'ayant qu'une chose en tête : prendre une loooooongue douche, nan parce que personne n'aime rester tremper de sueur. Ou alors vous avez un problème.
Il a envie de dormir.
Il ferait une sieste cet après-midi peut-être. De toute façon il a rien d'autre à foutre.
Plan bouleversé par la réception d'un message alors qu'il se sèche les cheveux.

— 14h00 au centre commercial ? —

Lysandre.
Ah. Mais oui c'est vrai, c'est aujourd'hui ! Les soldes ! Ça lui était complètement sortit de la tête ! En même temps, il n'a pas besoin des démarques pour s'acheter de nouveaux vêtements. Il n'attend jamais et il en a les moyens.
C'est pas pour les reduc' qu'il aime ces jours, nan, c'est pour le concept. Pour la hype, un peu comme un jour de fête.
Pour faire simple, c'est beaucoup plus fun. Sauf les galeries surpeuplées. C'est pour cela que Tim ne feras jamais les soldes seul. Trop de gens. 

— Ofc. — 

Pas besoin de réponse plus éloquente. Lys savait parfaitement qu'il ne dirait pas non.

Aller, makeup, habits, il doit s'y mettre. En espérant que ses coloc' n'ont pas besoin de l'espace avant un bout de temps, parce que Tim est long à se préparer quand il sort.
Beh.
C'est pas son problème.
Quand même, il se demande s'il ne devrait pas prendre une chambre seul rien que pour ses vêtements, ça déborde de partout... Oui non, pas sûr que ça soit autorisé.

Bref, une heure plus tard, après un dernier coup d’œil dans le miroir pour s'assurer qu'il était bien pretty as fuck, il s'autorise à aller au point de rendez-vous. Il doit faire doublement gaffe quand il rencontre ses deux là. Deux divas, deux classieux, deux putains de divinités. Ça lui ferait mal de finir en faire-valoir.
Très mal.

Il se rend là-bas à pied. Il a le temps et surtout, il déteste les transports en commun. Ça pue, c'est bondé, c'est étouffant... Non vraiment il préfère encore marcher.
Ahahah, trouvé Lys. Elle est belle aujourd'hui, encore. Pas comme s'il s'attendait au contraire (est-ce seulement possible ?).
Un signe de la main au loin et il s'approche, manque Maître Yodamandine et le groupe seras au complet.
Tant pis pour la sieste.

Hrp : Pour les vêtements, j'ai trop la flemme de chercher alors imaginez juste comme le gif de Loulys, sauf un t-shirt a la place du haut (fait trop chaud) (on garde le foulard tho')( J'aime les foulards.).
Pour le maquillage c'est que léger donc osef. Adieu. (aussi je me suis pas relu désolé d'avance orz)

_________________
Mes magnifiques avatars ont été fait par Conny, Ben, Pavot et Limas, la signa toute belle là, c'est de Séréré ♥ ♥
FicheRSPhone
Tim hurle en #708090 Dispo Rp : 7/6 pas pour le moment
more :
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 29
Age : 27
Multi-comptes : Aethel, Benji & Faith
Strangers
Dim 1 Oct - 19:59
On aurait pu la prendre pour une diablesse de la mode. Oh, mais, minute. C’était précisément ce qu’elle était, oui, en effet. Amandine terminait de se préparer minutieusement devant son miroir. Elle avait passé une bonne trentaine de minute, nue, à se demander comment elle allait se vêtir pour cette journée qui devait être mémorable – encore plus que les autres. Elle avait rendez-vous. Mais pas avec n’importe qui. Pas n’importe où. C’était avec des êtres d’exceptions – selon ses propres critères – qu’elle s’apprêtait à se perdre dans les allées bombées de monde du centre commercial de Fosterhampton. Elle devait être irréprochable.

Les soldes n’étaient pas quelque chose qu’elle attendait avec une impatience particulière pour le plaisir d’avoir des démarques mais plutôt pour l’électrisante folie que cela engendrait forcément par la suite. Et puis, les rendez-vous à plusieurs pour ce genre de chose, c’était toujours grisant. Surtout lorsque l’on pouvait partager cette passion ô combien doucereuse avec d’autres. En l’occurrence, il s’agissait ici de Tim & Lysandre. Deux individus dont elle avait fait la connaissance un peu par hasard mais qu’elle se refusait désormais à ne plus avoir dans ses contacts. Ils avaient leurs styles bien à eux et surtout, ils savaient se faire voir, se mettre en valeur. Amandine adorait ça.
Note à elle-même, leur envoyer Louve, un de ces quatre. Cela ne pourrait faire que du bien à la petite anglaise. Et puis, ils étaient dans la même école, non ? Rien de mieux pour tisser des liens.

Sa chevelure finalement apprêtée – elle avait optée pour un style coiffé/décoiffé -, la français put sortir de chez elle, une aura d’aisance inimitable sur les talons hauts qu’elle avait aux pieds. C’était l’heure de tout donner, un peu comme si elle entrait dans une arène. En soit, c’était presque le cas.

Alors, une fois qu’elle eut rejoint Lysandre – sublime, soit dit en passant – après quelques minutes d’une démarche chaloupée, elle attendit de voir Tim débarquer à son tour pour lancer le début des hostilités. « Très chers, il va être l’heure pour nous de nous démarquer, j’espère que vous avez les reins solides. C’est parti ! Personne ne résistera à notre magnificence mais mieux vaut se donner à fond, non ? » Elle riait. C’était en soit une chose extraordinaire.


Tenue & make-up;
XXXX
XXXX
XXXX
XXXX
XXXX
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 16
Age : 19
Multi-comptes : Louve Crawford

Feuille de personnage
Orientation : Pan
Situation: Célibataire
Groupe: Outrageous
Outrageous
Mar 10 Oct - 10:48
CHEVALIER Lysandre & LANCEL Amandine & CRAWLEY TimFem day
Shopping is my cardio

Réponses positives.
Tu ne vérifies tes messages qu’une fois sur place, mais, eh, as-tu vraiment jamais douté qu’ils répondraient présents ? Pas vraiment. A moins d’une grosse activité déjà prévue, il n’y avait aucune raison qu’ils refusent de venir. Et quand bien même, rien ne t’aurais empêché de faire les soldes seules - si ce n’est que ce genre d’après-midi est bien meilleur à plusieurs, surtout avec ce genre de personnes pour t’accompagner.
Tu n’as que quelques minutes à attendre avant que Tim et Amandine n’arrivent chacun leur tour, et tu lances à chacun d’eux un salut chaleureux et un clin d’oeil appréciateur. Ces gens sont beaux, comme d’ordinaires, parfait.

→ « Très chers, il va être l’heure pour nous de nous démarquer, j’espère que vous avez les reins solides. C’est parti ! Personne ne résistera à notre magnificence mais mieux vaut se donner à fond, non ? »

Amandine rit et tu souris à nouveau. L’après-midi promet d’être sportive, mais loin de toi l’idée de t’en plaindre. La course, la marche intensive, la rapidité. Tout cela fait partie intégrante de l’intérêt des soldes, pas vrai ?

“On ne peut plus prête, mademoiselle ~”

Ta bonne humeur est apparente tandis que tu ranges une mèche rebelle derrière son oreille en observant tes compagnons d’aujourd’hui. Yup, Amandine is right. Vous êtes éblouissants, tu es à peu près certaine que rien que l’aura de votre présence suffit et suffira à vous affirmez, mais autant jouer le jeu puisque vous êtes lancés.

Modestie aux abonnés absents. Légère mégalomanie.
Who freaking cares ? Tu es bien dans ta peau aujourd’hui.

“Vous avez une préférence pour commencer ?”

A chacun ses préférences après tout. Quant à toi, tu as autant besoin de refill de make up que de fringues - féminines comme masculines - alors tu es prête à suivre ces gens jusqu’au bout du monde. Ou au moins de la galerie commerciale.


_________________

Awesome kit by Benou ♥️
Lys fait du bruit en #8A2147
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 281
Age : 20
Multi-comptes : Huan - Cody

Feuille de personnage
Orientation : ♂ & ♀ mais shhhh
Situation: Célibataire
Groupe: Outragorgeous ( ͡° ͜ʖ ͡°)
Outrageous
Voir le profil de l'utilisateur




Tim Crawley
Outrageous
Sam 14 Oct - 18:13
C'est étrange en fait, pour Tim, de traîner avec ces deux personnes qui suintent la confiance en elles. Elles se savent belles, ça se voit jusque dans leurs démarches. 
À côté, il se demande ce qu'il fait là un peu. 
Il considère avoir bon goût, oui, pense avoir une hygiène irréprochable et probablement une peau plus douce que le tiers de la gente masculine. 
Mais beau ? Non, pas vraiment. Les gens ne se retournaient pas sur lui comme ils le faisaient avec ces deux diablesses du shopping, ce qui l'arrangeait en fait, il ne le supporterait sûrement pas. 

Enfin, osef au pire. Quand ils sont à trois, c'est le moment de se lâcher. Y aller à fond, faire péter le porte-monnaie, se trimballer avec cinquante sacs pleins de truc qui ne rentrerais pas dans le dortoir, échanger la course du soir pour une après-midi à marcher dans toutes les boutiques possible. 

Qui a dit que ce n'était pas du sport aussi ? Les faux connaisseurs. 

« Les collections d'automne sont déjà sorties non ? » Question rhétorique, bien sûr qu'elles y étaient déjà. C'est comme ça que ça fonctionne, en milieu de saison, le début de la prochaine entrée en jeu, clashant avec le reste des pièces d'été, les soldes ne sont pas là pour rien.

En vrai, il n'a aucune préférence, il trouverait toujours une excuse pour quelque chose qu'il n'aurait même pas besoin de toute façon. La principale étant qu'il avait l'argent. Fringues, produits de soin, magasin féminin ou masculin, rien à battre, il savait qu'il n'allait pas repartir les mains vides et que de toutes manières, ils allaient tout faire. 

_________________
Mes magnifiques avatars ont été fait par Conny, Ben, Pavot et Limas, la signa toute belle là, c'est de Séréré ♥ ♥
FicheRSPhone
Tim hurle en #708090 Dispo Rp : 7/6 pas pour le moment
more :
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 29
Age : 27
Multi-comptes : Aethel, Benji & Faith
Strangers
Dim 29 Oct - 16:45
La Triade du Shopping étant maintenant réunie – Amandine trouva, en y réfléchissant, que ce nom était parfait pour eux, véritable presque-mafieux de ce milieu si nécessiteux d’un regard plein d’assurance – la chasse était ouverte. Pour un safari des bonnes affaires mené correctement, le plus important était avant tout de s’organiser à la perfection pour éviter de perdre du temps et de risquer de se faire piquer les meilleurs articles sous prétextes d’une organisation laissée à la légère.

La Lancel s’avança donc en première à travers les portes du centre qui s’ouvrir automatiquement pour la laisser passer avant de songer à comment ses acolytes et elle se devaient d’agir pour respecter la règle qu’elle venait d’énoncer. Cette règle existait-elle seulement ? Peut-être, peut-être pas. Mais pour la Lancel c‘était une évidence à ne pas négliger. Sous aucun prétexte. « En effet, les collections automnes font leur sortie dès aujourd’hui, me semble-t-il. Ce que je vous propose, c’est de commencer par les vêtements. Ainsi, nous sommes sûrs de profiter d’un stock de taille suffisant pour nous et nos morphologies de rêve. Je ne sais pas vous, mais je n’ai pas l’intention de m’enfoncer dans un jean trop grand pour moi. »

Elle ? Mettre un jean taille 40 ? Im-po-ssi-ble. A quoi rimerait son régime persistant depuis des mois si elle devait en passer par là, après tout ? Non mais alors ; il suffisait e savoir se maîtriser et là, par le choix des vêtements qu’elle allait acheter sans un regard pour les étiquettes prix, Amandine allait le prouver. N’est pas femme qui veut. N’est pas diva qui le souhaite.
Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Palais de Blenheim :: Fosterhampton :: Basse-ville :: Centre commercial-