:: Album de la résidence; qui êtes-vous? :: On sort la paperasse! :: Mini-prédéfinis! Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

HAROLD EDLY - PRIS - OLYMPICS

avatar
Messages : 33
Age : 21
Multi-comptes : /

Feuille de personnage
Orientation : Hétérosexuel.
Situation: Célibataire
Groupe: Olympics
Olympics
Mar 10 Oct - 21:01
EDLY Harold ;
Olympics • Statut : Pris
Harold EDLY est un(e) jeune HOMME de 18 ANS/19 ANS. On l'appelle aussi HAROLD POTTER. Il est né le DATE AU CHOIX à OXFORD. Il est donc de nationalité ANGLAISE malgré ses origines ANGLAISES PURES SOUCHES. Il est entrée en QUATRIEME/CINQUIEME (selon l'âge) ANNEE depuis AOUT 2013/2012 (selon âge). Il est ORIENTATION SEXUELLE AU CHOIX, PREFERENCE HETERO/ASEXUEL et UN PEU TROP A L'AISE AVEC SA SEDUCTION.

Dans la vie scolaire, HAROLD fait parti du club de CLUB AU CHOIX (mais pas sport svp sinon c'pas drôle) . Pour entrer à Blenheim, PAPA ET MAMAN ONT MIS LE PACTOLE.

ft. Norway from Hetalia
❝ British ❝ Loyal ❝ Charmeur ❝ Fourbe ❝ Méprisant ❝ Sportif ❝ Pas très open-minded ❝ Sarcastique ❝ Conciliant ❝ Romantique ❝ Courtois ❝ Tenace ❝ Délicat ❝ Maniéré  ❝ Distingué ❝ Hautain ❝ Egocentrique ❝ Rétrograde ❝ Ambitieux  ❝ Raciste des asiatiques parce qu'ils sont tous chinois ❝ Galant ❝ Vaniteux ❝ Profiteur ❝ Mr-je-sais-tout ❝ Capricieux
❝ Que pense-t-il de Queen ? Il vous répondrait bien "les femmes" comme si, à défaut d'être raciste des asiatiques, il fallait qu'il soit aussi sexiste. Et c'est un peu le cas dans le sens où, les douces n'ont toujours été qu'à ses yeux de purs objets de désir et de plaisir. Queen est, si l'on en croit ses dires, une simple demoiselle dont l'égo est vraisemblablement blessé par la plèbe (entendez vous autres), et qui se cache derrière un pseudonyme pour déverser sa rage.
❝ Que pense-t-il de M.O.N.A.R.C.H ? Queen, c'est la légende et M.O.N.A.R.C.H ce qui a fait qu'un écart c'est creusé entre elle, lui et les autres. Il trouve qu'on accorde trop d'importance aux ragots et que de rabattre le clapet d'une demoiselle est déjà impoli, mais surtout qu'il n'y en a pas grand intérêt vu qu'on ne connait son identité.
❝ Que pense-t-il de Sir Foster ? Harold a appris a vivre avec humilité et respect. Si cela n'en tenait qu'à lui, il y a longtemps qu'il lui aurait foutu une torgnole pour son manque de tact évident, cependant il sait se montrer respectueux envers ce bon monsieur, qui après tout est le propriétaire du complexe.
❝ Que pense-t-il de Fosterhampton ? Il ne le dira jamais assez, mais Oxford est de loin la plus belle ville au monde. Harold se balade, parfois mais ne cesse de critiquer à tout-va l'architecture de cette ville si "pitoyable". La vérité est qu'il a rarement quitté son domicile et a toujours vu en ce qui n'était pas à sa famille, de son quotidien, un danger potentiel.
❝ BIOGRAPHIE : Harold. Il est insupportable. Même pire. Il aurait mieux fait de ne jamais naître.
Pourtant personne ne lui a jamais dis. Depuis sa naissance les autres sont remarquablement attentionnés envers sa personne. Né avec une cuillère en argent dans la bouche, et menant une vie de la même sorte jusqu’au jour où il passa l’entrée de Blenheim. Oxford c’était sa ville, la ville des études, la ville au charme indéniable et pourtant il lui manquait un je-ne-sais-quoi. Une présence. Une affection autre que celle que lui procuraient ses géniteurs. Pas de frère, pas de soeur, il fallait être le meilleur pour assurer la relève.

Malgré cela, il restait discret. C’était ce petit gars qu’on traitait de dépressif puisqu’il ne parlait pas, qu’on isolait sans qu’il n’ait besoin de le faire.
Harold, il commença a l’âge de cinq ans le cricket. Il était bon, un peu trop. Il fit même un peu de polo, et par la même occasion de l’équitation. Il était polyvalent. Bon a l’école, bon au sport mais toujours aussi réservé. Finalement, cela ne le dérangeait pas plus que cela. Ça l’arrangeait même.
Il considérait ceux qui ne vivaient pas comme lui comme des moins-que-rien. Péteux à n’en plus finir, il ne prétendait pas au titre de la noblesse mais ses parents étaient assez fortunés pour se permettre des folies. Pourtant, sa mère est originaire de Brighton et a fait fortune dans les cosmétiques tandis que son père, un certain Mr. Edly a fait business en tant que magistrat. C’est ainsi qu’il vécu sa plus tendre enfance.
Jusqu’à ce foutu jour.

Ce jour où il découvrit qu’il n’était pas seul, mais qu’en plus ceux qu’ils nommaient plébéiens faisaient partie de sa fabuleuse famille.
Car oui, son père avait un frère. Un fanatique des Beatles qui tenta de le convertir (en vain, bien qu’il connaissent quand même toutes les chansons par coeur).
Mais pire encore, que ce frère avait des enfants.

Des batârds.
Des anglo-slovènes.
Avec des prénoms de merde en plus.

Pavla et Branko.
Dire qu’ils portaient le nom des Edly.
Ça lui donnait clairement la gerbe.

Il les avait vu de nombreuses fois, dans sa maison et les avait surpris a contempler des vases en porcelaines, à voler des bonbons à la menthe et à se jeter sur les lits de la chambre d’ami. Une fois, une seule, il fut dans leur charmant village, entre la mer et la campagne et se jura de ne jamais y retourner.
Depuis sa première rencontre avec son cousin, il eut l’idée d’être mieux que lui, toujours plus brillant toujours plus fort, et de le battre à ses propres domaines. La boxe. Il la commença à l’âge de neuf ans et ne cessa d’en faire. C’était un enchaînement effrénée entre le cricket, le polo et ce sport « bas » qu’était la boxe.
Ne s’étant jamais battu contre lui, il espère pouvoir lui mettre une raclée.
Et même s’il fut accepté dans les rangs, on continue de le regarder avec cet air ahuri.
A croire qu’Harold est un incompris, qu’il ne paye pas de mine. Pourtant sur la majorité des champs, il est le dominant.

note : harold est un peu le gars gringalet par défaut dont on aimerait bien se moquer, en plus il a un look un peu (beaucoup) désuet. En vrai il fou une raclée à Branko en boxe et il arrive a pécho (enfin au moins embrasser) beaucoup plus que la majorité des gens du fait de "sa classe anglaise".
❝ Branko Hubert Edly
Son cousin. Il est plus âgé et il est son but. Les deux ont toujours été en compétition depuis qu'ils se connaissent. Branko, le gars un peu casse-bonbon qui ne savait pas se maîtriser et Harold son extrême. Ils ne se sont jamais entendus, leurs discussions sont toujours pleines de pics et de sarcasme.

❝ Pavla Edly
Sa cousine et la soeur de Branko. Etant la cadette, il pensait pouvoir se la mettre dans la poche en tentant des galanteries fades, vues et revues, mais la petite était plutôt accrochée à son frangin au look suspect. Elle est toujours contre lui, avec son frère mais il continue quand même de faire le forceur pour s'attirer les bonnes grâces.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Palais de Blenheim :: Album de la résidence; qui êtes-vous? :: On sort la paperasse! :: Mini-prédéfinis!-